Sauge sclarée

Sauge sclarée

Salvia sclarea

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion: non approprié, voire interdit

La sauge sclarée (Salvia sclarea) est une plante herbacée vivace bisannuelle de la famille des Lamiacées, originaire du sud de l’Europe et d’Asie occidentale.

Tab

Sauvage, elle n’a jamais plus d’un mètre de hauteur. Ses feuilles sont veloutées sur les deux faces ; ses tiges, quadrangulaires et ramifiées, portent dans la partie supérieure des poils glanduleux dont on extrait l’huile essentielle. Les fleurs, en forme de cloche violacées, sont très mellifères.

Reine des plantes médicinales, la sauge est peut-être « dure » (sclarea vient du grec sklaros, « rigide »), mais elle est avant toute chose salutaire (salvia vient du latin salvare, « sauver »). Selon la mythologie, elle abondait dans le pré où Zeus, futur maître de l’univers, fut allaité par la chèvre Amalthée. Elle passait pour protéger contre la mort et aider les femmes à donner la vie. Au Moyen Âge, la magicienne devint une sainte. On racontait en effet à la veillée que, lorsque Joseph et Marie fuyaient avec le divin Enfant les féroces soldats d’Hérode, un pieux buisson de sauge les cacha à leurs poursuivants. Mêlée au vin, la sauge ouvrait l’appétit. Elle avait une place importante dans la pharmacopée et entrait dans la préparation de « l’eau d’arquebuse ». Au XVIIe siècle, le thé fut introduit en Europe par les Hollandais à la suite d’un échange contre la sauge, jugée bien supérieure par les Chinois. Nos grand-mères en faisaient des décoctions pour soigner la goutte, les intoxications alimentaires et… la mauvaise humeur.

Culture et production

La sauge est cultivée en Provence, mais sa production, naguère importante, a été peu à peu marginalisée par de grands concurrents, États- Unis, Chine et Ukraine. Les échanges mondiaux sont estimés à trois mille tonnes.

Parfum

La sauge sclarée a une odeur fruitée, ambrée et musquée.

Extraction et rendement

On récolte les feuilles de sauge à la Saint-Jean et on les sèche lentement à l’ombre. L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur des feuilles et des sommités fleuries avec un rendement maximal de 0,18 % selon les lots, soit cent quatre-vingts grammes pour cent kilos de plante.

Formule chimique

Les principaux composants actifs de l’huile essentielle de Salvia sclarea, qui en compte deux cent cinquante, sont des monoterpénols (linalol), des diterpénols (sclaréol), des esters terpéniques (acétate de linalyle) et des coumarines.

Principales indications

L’huile essentielle de sauge sclarée est oestrogen-like et exerce la même action que les oestrogènes naturels. Elle soulage les troubles du syndrome prémenstruel, régule les cycles irréguliers, lutte contre les troubles de la pré-ménopause et de la ménopause (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes et sautes d'humeur). C’est un bon régulateur de sébum pour la peau et les cheveux ; elle permet aussi de réguler une transpiration excessive.

Espèce apparentée

Sauge officinale (Salvia officinalis).

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera

 

Tout sur les huiles essentielles

Phasellus volutpat, metus eget egestas mollis, lacus lacus blandit dui, id egestas quam mauris ut lacus.

Tout sur les huiles essentielles

Retrouvez toutes les essences dans le livre Aromathérapia

Info

Achetez le livre