Laurier noble

Laurier noble

Laurus nobilis

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion

Arbuste vivace au feuillage persistant et à l’écorce gris foncé, le laurier (Laurus nobilis) appartient à la famille des Lauracées. Il comporte deux variétés, le laurier sauce doré (Laurus nobilis laurea) et le laurier sauce à feuilles étroites (Laurus nobilis angustifolia).

Tab

Il est originaire de l’Europe méridionale et du Moyen-Orient et peut parfois atteindre six mètres.

Ses feuilles – comme d'ailleurs toutes les parties de la plante – coriaces, lancéolées et aux bords ondulés, sont riches en huile essentielle. Il s’accommode de tous les sols dans les régions méditerranéennes. Semis et boutures se font à l’automne.

Comme la plupart des plantes méditerranéennes, le laurier a une légende : pour se venger d’Apollon, qui s’était moqué de lui, Éros lui inspira un amour fou de la nymphe Daphné et eut la cruauté de rendre la belle insensible à son divin soupirant. Lasse de le fuir sans cesse, elle fut changée en un laurier qu’Apollon, toujours amoureux, consacra à la paix, au triomphe et au bonheur. C’est pourquoi, à Rome, on agitait des rameaux de laurier en signe de liesse. À Rome et en Grèce, on en couronnait les vainqueurs, et l’on en fit autant au Moyen Âge pour les étudiants ayant réussi leurs examens. Leur front était ceint du laurier avec ses baies (Bacca laurea), d’où notre « baccalauréat ». Il entre dans la très antique recette du « savon d’Alep » pour les soins de la peau et depuis toujours, en Crète, les femmes lui confient l’éclat de leur chevelure. Ses mérites culinaires sont si connus qu’il n’est guère besoin de les rappeler.

Culture et production

Le laurier noble pousse dans tout le bassin méditerranéen, en France, Italie, Espagne et Grèce, et dans les Balkans. La Turquie en est de loin le premier exportateur, la culture du laurier lui apportant chaque année plus de vingt millions de dollars. Il abonde en Corse où on en faisait traditionnellement une tisane contre les maux d’estomac. Sa culture s’effectue en bouturage ou marcottage sur un sol riche, drainé et sablonneux.

Parfum

L’odeur du laurier est à la fois fraîche, boisée et épicée, semblable à celles de ses feuilles une fois froissées.

Extraction et rendement

La distillation des feuilles de laurier par entraînement à la vapeur a un rendement faible de 0,13 % en huile essentielle. Il faut cent kilos de plante pour obtenir cent trente millilitres d’huile essentielle.

Formule chimique

Les constituants actifs de Laurus nobilis sont notamment des monoterpènes, des sesquiterpènes, des monoterpénols (linalol), des esters, des phénols, des oxydes (1,8-cinéole) et des lactones (costunolide).

Principales indications

L’huile essentielle de laurier est antibactérienne, antivirale et fongicide. Elle soigne les maladies respiratoires de l’hiver, les plaies dans la bouche, les névralgies et toutes les infections cutanées, intestinales (elle rééquilibre la flore intestinale) et autres. Entre autres exploits, associée à celle de l'arbre à thé, elle vient à bout du Candida albicans qui provoque les mycoses. Elle aide à combattre les états de fatigue et de déséquilibre nerveux, stimule le cuir chevelu et aurait même la propriété de faire repousser les cils.

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera

 

Tout sur les huiles essentielles

Phasellus volutpat, metus eget egestas mollis, lacus lacus blandit dui, id egestas quam mauris ut lacus.

Tout sur les huiles essentielles

Retrouvez toutes les essences dans le livre Aromathérapia

Info

Achetez le livre