Estragon

Estragon

Artemisia dracunculus

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion: non approprié, voire interdit

L’estragon (Artemisia dracunculus), plante vivace et buissonnante, aux nombreuses tiges très ramifiées et feuilles étroites, appartient à la famille des Astéracées. Elle est originaire des steppes de l’Asie centrale.

Tab

La multiplication s’effectue par division de touffes et par boutures. Il existe plusieurs espèces d’Artemisia (annua, arborescens, herba alba, pallens).
Les deux noms, latin et populaire, de l’estragon lui viennent de ses vertus réelles ou supposées. Le Moyen Âge voyait dans sa racine l’image d’un dragon (drakonion en grec), le croyait efficace contre les morsures de serpent et l’appelait tarragon, dragonne, herbe à dragon ou armoise serpentine. Il est Artemisia parce que, comme Artémise déesse protectrice des femmes, il guérit les affections gynécologiques. La plante, introduite en Europe par les Maures d’Andalousie sous le nom de tharkoum, fut décrite pour la première fois par le grand botaniste arabe du XIIIe siècle Ibn el-Beithar dans son Traité des simples. Il y voyait un auxiliaire précieux de la digestion. L’estragon occupe la septième place dans la production française de plantes aromatiques. Il est utilisé comme condiment dans de très nombreuses préparations (vinaigre aromatisé, moutarde, sauce béarnaise, etc.).

Culture et production

En Provence, la culture de l’estragon pour la parfumerie est traditionnelle, seules de petites surfaces étant consacrées à l’aromathérapie. L’estragon passe pour difficile à cultiver et ne supporte pas les sols humides durant l’hiver. La plante est récoltée en juin et en septembre. Pour obtenir le meilleur rendement, la coupe doit se faire l’après-midi et par beau temps.

Parfum

L’odeur de l’huile essentielle d’estragon est forte et un peu aigre.

Extraction et rendement

Les herbes en fleurs sont distillées « en caisson » comme le lavandin. Lors de cette technique rapide, le végétal est broyé au moment de la récolte, et l’agriculteur peut lui-même raccorder le « caisson » plein à un dispositif de distillation. Un hectare de culture permet d’obtenir en moyenne huit tonnes de plantes fraîches, qui donnent de trente à cinquante kilos d’huile essentielle, soit un rendement d’environ 0,5 %.

Formule chimique

Les principes actifs de l’huile essentielle d’estragon sont notamment des phénols méthyl-éther (chavicol M.E.) et des coumarines qui ne sont pas présentes dans tous les lots, mais elles peuvent atteindre entre 1 % et 3 %.

Principales indications

L’estragon est un tonique digestif. Il ouvre l’appétit et n’est pas seulement, comme on le croit souvent, un très efficace remède contre les troubles digestifs, dont les colites et l’aérophagie. Puissant antispasmodique, il combat aussi les allergies respiratoires, les douleurs rhumatismales et celles des règles (dysménorrhées), les névrites et polynévrites, les crampes et spasmes variés (hoquet).

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera

 

Tout sur les huiles essentielles

Phasellus volutpat, metus eget egestas mollis, lacus lacus blandit dui, id egestas quam mauris ut lacus.

Tout sur les huiles essentielles

Retrouvez toutes les essences dans le livre Aromathérapia

Info

Achetez le livre