Cyprès

Cyprès

Cupressus sempervirens

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion: non approprié, voire interdit

Originaire du sud de l’Europe, le cyprès (Cupressus sempervirens) est un arbre toujours vert de la famille des Cupressacées qui peut atteindre quarante mètres.

Tab

Ses feuilles sont en forme d’écailles triangulaires de deux à six millimètres de long, disposées par paires ; elles persistent de deux à quatre ans. Sa cime est en pointe dans la variété stricta ou de forme pyramidale dans la variété pyramidalis. Les inflorescences, mâles et femelles, ont la forme de cônes. Les cônes femelles atteignent leur maturité de dix-huit à vingt-quatre mois après la pollinisation.Comme la plupart des plantes bienfaisantes, le cyprès a sa légende. Ovide raconte dans ses Métamorphoses que Cyparissus, « le plus beau des mortels de l’île de Cos », tua à la chasse par maladresse un superbe cerf. Accablé, il implora les dieux de le faire mourir ; il fut transformé en arbre. « Nous te regretterons, lui dit Apollon, mais tu seras l’arbre du deuil et des tombeaux. » Le cyprès ne s’en est pas tenu à ce rôle de gardien de cimetière. Une tablette de 2080 avant J.-C., découverte sur le site d’Ur en Chaldée, donne quittance à un marchand d’une « pommade d’huile parfumée de cyprès ». Au VIIe siècle avant J.-C., la poétesse Sappho, éprise d’une belle amie, loue « le fier parfum de cyprès [qu’elle] répand sur [ses] jolies boucles ». Et Hérodote signale dans son Enquête que les femmes scythes de l’actuelle Ukraine « râpent sur une pierre rugueuse du bois de cyprès » pour confectionner leurs masques de beauté.

Culture et production

Cupressus sempervirens s’accommode de sols très divers ; sa croissance est rapide et il vit longtemps. Résistant à la chaleur, il peut aussi supporter un froid vif. Il est cultivé en France (Provence), Italie, Espagne, Portugal et au Maghreb (Algérie).

Parfum

L’odeur de l’huile de Cupressus sempervirens est résineuse, puissante et persistante.

Extraction et rendement

L’huile essentielle de cyprès est obtenue par distillation complète des jeunes rameaux par entraînement à la vapeur. Le rendement varie de 0,2 % à 0,5 %, soit deux cents à cinq cents grammes pour cent kilos de plante.

Formule chimique

L’huile essentielle de cyprès est avant tout composée de monoterpènes (delta-3-carène, pinènes) et de quelques sesquiterpènes (environ 10 %). Le cédrol est présent aux alentours de 0,8 % à 1 %.

Principales indications

Très polyvalente, anti-infectieuse et antibactérienne, l’huile essentielle de cyprès est un remarquable antitussif. Phlébotonique par excellence, elle améliore la circulation en cas de varices ou d’hémorroïdes. Décongestionnante veineuse, lymphatique, prostatique et utérine, elle lutte contre les douleurs des règles ou du syndrome prémenstruel (hyperoestrogénie) et les oedèmes. C’est une excellente arme anti-cellulite. Elle rééquilibre également l’organisme en cas de fatigue ou d’asthénie et régule les excès de transpiration. En Corse, on utilisait jadis ses feuilles en emplâtres sur les blessures et on en préparait des beignets « contre les vers ».

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera

 

Tout sur les huiles essentielles

Phasellus volutpat, metus eget egestas mollis, lacus lacus blandit dui, id egestas quam mauris ut lacus.

Tout sur les huiles essentielles

Retrouvez toutes les essences dans le livre Aromathérapia

Info

Achetez le livre