Pin sylvestre

Pin sylvestre

Pinus sylvestris

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion

Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un arbre de la famille des Pinacées à l’écorce ocre-rouge qui pousse dans toute l’Europe et jusqu’en Sibérie.

Tab

Connu également sous le nom de « pin d’Écosse », il peut atteindre quarante mètres et vivre un demi-millénaire. Ses feuilles sont de petites aiguilles groupées par paires avec une gaine commune à leur base. Les fleurs sont situées à la base des rameaux pour les mâles ou à leur extrémité pour les femelles. Les fruits sont des cônes plus longs que larges, plus petits que ceux du pin maritime, qui s’ouvrent en libérant des graines à ailettes.

L’homme et le pin ont une longue histoire commune : une table d’offrandes de 2265 avant J.-C. exposée au musée du Louvre mentionne l’huile de pin de Cilicie ou hatet-âch. Dans la mythologie, la grande déesse Cybèle transforme en pin le jeune et beau Phrygien Atys et, en médecine, Hippocrate prescrivait la résine de pin contre la pneumonie. Les médecins arabes la recommandaient contre les « ulcères des poumons », expression qui pourrait désigner la tuberculose. L’arbre étant très répandu, le remède n’était pas coûteux : dans le « Tarif du Maximum » de l’an 301 après J.-C., la résine de pin est estimée vingt deniers la livre, soit cent fois moins que le safran d’Arabie. La « médecine de grand-mère » usait d’une décoction de bourgeons en inhalation contre le rhume ou la sinusite et en gargarisme contre la laryngite. Poètes et écrivains ont chanté l’altière beauté du pin.

Culture et production

Dans ses diverses espèces (pins d’Alep, sylvestre, laricio, maritime, etc.), le pin est présent sur une large échelle en France, en Allemagne, en Autriche, en Pologne, en Russie et en Amérique, avec pour principales utilisations la menuiserie, la papeterie (pâte à papier) et la production d’essence de térébenthine.

Parfum

L’huile essentielle de pin sylvestre exhale une senteur forestière fine et fraîche.

Extraction et rendement

L’huile essentielle de pin sylvestre est obtenue grâce à une distillation complète des aiguilles par entraînement à la vapeur d’eau. Le rendement varie, selon l’altitude, l’exposition et l’âge de l’arbre, de 0,1 % à 0,2 %, soit cent à deux cents grammes pour cent kilos de plante.

Formule chimique

Les principaux composants actifs de l’huile essentielle de pin sylvestre sont des monoterpènes (alpha et bêta-pinènes, camphène, delta-3- carène, limonène, myrcène), des esters terpéniques (acétate de bornyle) et des sesquiterpènes.

Principales indications

L’huile essentielle de pin sylvestre est un puissant antiseptique respiratoire, actif contre la bronchite. Tonifiante et stimulante, elle est décongestionnante (système lymphatique et sphère utéroovarienne) et cortison-like (exerçant un effet proche de celui de la cortisone).

Espèces apparentées

Pin des montagnes (Pinus pumilionis), pin térébenthine (Pinus pinaster).

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera