Palmarosa

Palmarosa

Cymbopogon martinii

MODES D'UTILISATION: 

Application cutanée, massage

Bain

Voie orale

Voie respiratoire, diffusion

Le palmarosa (Cymbopogon martinii) est une plante herbacée de grande taille qui appartient, comme la citronnelle, à la famille des Poacées. Elle est originaire de l’Inde et du Népal.

Tab

Ses feuilles, longues et étroites, exhalent quand on les froisse une senteur proche de celle de la rose. Ses fleurs en panache ressemblent à celles du géranium.

Assez peu connu en phytothérapie en Occident jusqu’à une date récente, quoique appartenant sans conteste à la catégorie des plantes bienfaisantes, le palmarosa fut longtemps employé presque exclusivement à une filouterie. Son huile essentielle était, en effet, expédiée en Europe occidentale à partir de Bombay par voie de terre. À son passage en Bulgarie, elle servait, grâce à une odeur douce et fine qui ressemble à celle de la reine des fleurs, à allonger et donc à falsifier, en y introduisant un élément beaucoup moins coûteux, la production locale d’huile essentielle de roses (Rosa damascena), qui portent aussi le nom de « roses de Bulgarie ». Ces temps sont heureusement révolus, même si la substitution tente encore ici et là quelques fournisseurs peu scrupuleux. Il faut donc rester vigilant ! Le palmarosa joue un rôle important depuis des millénaires en médecine indienne traditionnelle (Ayurveda), où l’on apprécie ses vertus toniques et cicatrisantes.

Culture et production

Le palmarosa est planté en Inde, au Pakistan, en Indonésie, au Brésil, à Madagascar et aux Comores. Il est distillé en Inde et en Turquie depuis le XVIIIe siècle.

Parfum

L’odeur de l’huile essentielle de palmarosa est douce et fleurie. Elle rappelle la rose avec une note d’herbe sèche et de pin.

Extraction et rendement

L’huile essentielle de palmarosa est obtenue grâce à une distillation par entraînement à la vapeur des feuilles fraîches ou sèches. Le rendement varie de 0,5 % à 1,25 %, soit cinq cents grammes à un kilo deux cent cinquante grammes d’huile essentielle pour cent kilos de plante.

Formule chimique

Les éléments dominants de l’huile essentielle de Cymbopogon martinii sont le géraniol, le linalol et l’acétate de géranyle.

Principales indications

L’huile essentielle de palmarosa, puissamment antibactérienne, antivirale et anti - mycosique, a une action stimulante sur les cellules. Elle draine la lymphe et soigne efficacement tous les problèmes cutanés, les mycoses et la transpiration excessive.

 

Extraits du livre « Aromathérapia - Tout sur les huiles essentielles », d’Isabelle Pacchioni. Editions Aroma Thera